mardi 13 août 2013

Tagged under:

On ne peut pas tout gamifier !

Peut-on gamifier les responsabilités sans les dénaturer?

- Qu'est-ce que tu as fait de beau aujourd'hui ? 
- J'ai débloqué le badge ! Héhé...
- Qu'est-ce que tu as fait de beau cette semaine ?
- Avec mon équipe, on a fait notre plus haut score de l'année et on a gagné un ruban. Yeah !
- Qu'est-ce que tu as fait de beau cette année?
- ...



La gamification c'est vraiment sympa: les niveaux supérieurs (mais pas trop) de la pyramide de Maslow, pour pas cher.

Résultat, en ce moment, j'en entends parler partout, dans tous les sens.
Mais n'oublions pas que la gamification ne remplacera jamais: une vision / des causes / des valeurs / une culture d'entreprise / de bons recrutements / du développement personnel.

La gamification fonctionne surtout parce qu'elle crée des boucles de rétroactions très courtes, ou en tout cas beaucoup plus que celles plus formelles qui régissent les organisations (revue de fin de projet, entretien annuel, etc.). Mais à la fin de l'année, la gamification n'a plus sa place.

Elle peut aider à rendre le quotidien plus intéressant, mais doit s'inscrire dans un plan beaucoup plus large et ne remplacera jamais une vision, des causes, et des valeurs.


Dilbert.com
http://www.dilbert.com